15/11/2010

La Poule aux oeufs d'or...Jean de la Fontaine

L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,
Pondait tous les jours un oeuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches:
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches?

10:32 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/06/2010

Citation

HALDANE

 

Quand l'enfant dit à sa mère : j'ai faim, ou je veux dormir, il reste près de l'animal ; quand il dit : voilà ce que j'ai fait ce matin, il commence à être un homme.

12:45 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/06/2010

Citation

Pierre DESPROGES

extrait de: Vivons heureux

Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme.

12:45 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/06/2010

Citation

Henri DANIEL-ROPS

extrait de: Mort, où est ta victoire ?

L'homme est un animal qui sécrète de la souffrance, pour lui-même et pour les autres.

12:30 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2010

Citation

CHAMFORT

extrait de: Maximes et pensées    

Amitié de cour, foi de renards, et société de loups.

12:30 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/06/2010

Citation

Jean-François BOUVET

Extrait de: La stratégie du caméléon  

L'homme demeure le seul animal capable de se mentir à lui-même.

12:30 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2010

Citation

Antoine BLONDIN

Extrait de: Ma vie entre les lignes

L'homme se distingue de l'animal en ceci qu'il est doué d'arrière-pensées.

12:30 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citations |  Facebook |

05/06/2010

poème : coup de coeur

Coup de cœur

 

Une vie peuplée de vide,

Un vide soi-disant adoré,

Une solitude stupide

Juste pour se protéger.

 

Un jour le mur se lézarde,

Un sourire apparaît,

Le cœur bat la chamade

Et le quotidien perd son attrait.

 

Mais que faire de sa vie,

Tout envoyer en l’air ?

Les habitudes anéanties,

Plus rien n’est clair !

 

J’ai peur de demain,

Oserais-je lui parler,

Trouverais-je le chemin

Des mots oubliés ?

 

Après une nuit de doute,

J’ai repris ma truelle,

Et bien que cela me coûte,

J’ai réparé mon mur virtuel.

 

06:45 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2010

Petite fleur rose,

 

 

Une petite fleur rose a éclot dans mon jardin,

Elle avait l’air si fragile

Que je n’osais la frôler de la main,

Que j’en devenais malhabile.

 

La petite fleur rose a prit de la place dans mon jardin,

Je ne voyais plus qu’elle,

Lentement se tissait un lien

Et elle m’apparaissait moins irréelle.

 

Puis, la petite fleur rose est partie

Sa place est restée vide,

Mais dans mon cœur chante la mélodie

D’une amitié maintenant solide.

 

Bon anniversaire Pascale.

 

 

 

06:45 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/02/2010

poème : Macha Méril

 

 

Macha, qu’en dire ?

Époustouflante, émouvante, amusante,

Elle nous enchante à chaque apparition,

Rayonnante, enivrante, exubérante,

Même quand elle prend son air bougon.

Comme moi, je la crois bohème,

Mais n’est-ce pas trop s’avancer ?

Alors, je me contente de dire que je l’aime…

 

Comme j’aimerais la rencontrer !

06:15 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2008

Bon anniversaire, Benji

 

Un an déjà que tu es arrivé dans ce monde fou,

Douze mois que tu partages ma vie,

Trois cent cinquante-deux jours  si doux,

Que tu es devenu mon plus fidèle ami.

 

Par monts et pas vaux, nous nous promenons,

Toujours à l’écoute, l’un de l’autre,

Avec Capucine, les kilomètres nous parcourons,

En parfaite osmose.

 

Autant de fidélité

De mon toutou préféré,

Valait bien ces quelques vers

Pour son anniversaire.

 

27 mars 07

09:00 Écrit par Glyciane dans Poésies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |