27/03/2015

Je ne me sens plus !

Je viens de ranger mes euros par pays et j'ai découvert trois pièces de 2 euros commémoratives dans ma collection. L'une vaut 6,40€, la deuxième 7€ et la troisième 7.5€. Quand je joue des jeux d'argent, que j'ai doublé ma mise, je retire avant de tout perdre.

Là, je me dis que ça ne vaut pas la peine pour recevoir un peu plus de 20€.

Mais l'autre partie de moi dit que ça fait toujours 3x + que ma mise du départ... Mes deux « mois » se disputent et j'ai peur que ça en vienne aux mains...

12:06 Écrit par Glyciane dans La vie, au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/03/2015

Dans une salle d’attente…

… d’hôpital, on trouve tous les genres de personnes.

Ça va de la dame pressée qui regarde sa montre constamment à celle qui est visiblement perdue, qui cherche où elle doit se rendre, sans oublier le gentil monsieur qui, à force de vous rencontrer fréquemment, vous fait un salut timide quand il arrive.

Mais ce lundi, il n’est pas au rendez-vous…

Du coup, en entrant chez le kiné, je demande de ces nouvelles.

Il va bien, mais, s’interroge le docteur, vous le connaissez ?

-         Non, mais à force de le cotoyer chaque lundi, je suis inquiète quand il n’est pas là.

 

Ce n’est pas parce qu’on est dans une grande ville qu’on ne doit pas s’occuper de son voisin ! Sauf quand il n’en vaut pas la peine…

11:59 Écrit par Glyciane dans La vie, au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/03/2015

Convocation à la banque

-       -  Bonjour Madame.

-       -  Bonjour Madame.

-       -  Nous vous avons contacté pour vérifier que vous êtes bien dans notre banque. Tout d’abord, connaissez-vous nos différents produits, comme les assurances ?

-       -  Justement, à ce propos, je pense qu’il y a une assurance liée à mon emprunt qu’il faudrait résilier.

Ses débuts sont mauvais.

Finalement, j’ai gardé l’assurance car elle est utile mais par contre, au lieu de 2,50€ de frais mensuel de tenue de compte, je sors avec une nouvelle carte de crédit prépayée et un nouveau compte qui ne me coûte plus que 1€ par mois.

Si ça ce n’est pas une affaire !!! Pour moi, bien entendu.

 

Mais bon, pour eux aussi puisque autrement, je partais à la concurrence gratuite aussi… mais sans carte de crédit.

11:58 Écrit par Glyciane dans La vie, au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/03/2015

Coupée du monde

Ce matin, quelle surprise ! Plus d’internet.

Bon, c’est déjà arrivé et je fais les gestes habituelles : couper et rallumer le décodeur, le réseau, l’ordinateur… rien n’y fait.

Je cherche ensuite mes factures. Tout est en ordre là aussi pendant encore 5 jours.

J’appelle le distributeur et là, le message me fait peur : « suite aux événements de ce jour, nous ne pouvons vous répondre pour l’instant ».

« les événements » ? Quels événements ?

Comment savoir sans internet ?

La télévision.

Je l’allume et le décodeur me dit « Pas de signal. Veuillez vérifier si votre décodeur est bien connecté au câble »

Le décodeur, je savais déjà qu’il ne fonctionnait pas, donc pas trop étonnée du message, mais dans la chambre, c’est sans décodeur et là, c’est de la neige.

Comment savoir sans internet ?

La radio.

Depuis le temps que je ne l’écoute plus que sur internet, je dois la réinstallée, trouver les bons boutons pour l’allumer et chercher ma station préférée. Alors que je surfe (on fait ce qu’on peut pour garder les habitudes de la toile !) sur les chaînes, j’entends des mots qui me donnent la chair de poule : terroristes, accident d’hélicoptère…

Finalement, j’écoute les gros titres sur MA radio et rien.

Que faire ?

Je téléphone à mon amie, elle a peut-être entendu quelque chose, elle.

Après trois sonneries, j’entends le message suivant « Cet appel n’est pas autorisé »

Là, je panique.

J’ai déjà jeté un coup d’œil à la fenêtre et les petits enfants entrent à l’école normalement. Bien que le paysage soit un peu voilé, je pense que c’est un peu de brouillard qui englobe la ville mais je ne peux m’empêcher de me poser des questions.

Mon amie, ayant vu un appel en absence sur son téléphone me rappelle.

Je lui explique tout et elle me conseille de la rappeler. Ce que je fais après avoir éteint et rallumé mon GSM. Ça marche. Ouf ! Je ne suis pas tout à fait hors du monde… j’ai encore deux minces fils qui me relie à lui : le GSM et la radio.

8h50

J’attends les infos de 9h mais sans trop me faire d’illusions.

9h09

Rien aux infos.

Je retéléphone et retombe sur le répondeur qui annonce « taper 1 si… ». La première fois que j’ai entendu ce message, je voulais savoir où j’en étais avec mes paiements pensant que le problème se trouvait là, j’ai donc tapé « 1 ». Cette fois-ci, vu que je sais que se n’ai pas de ce coté-là que se trouve l’os, je me dirige vers le numéro 2 et j’apprends que dans ma commune, le réseau est en maintenance.

9H30

Puisque c'est comme ça, je vais passer ma colère sur la marche. Je vais mettre ma musique entraînante dans mes oreilles et me défouler en perdant des kilos !

9h53

 

J’ai internet. 

Dommage pour la marche ! Je me contenterai de mon fauteuil devant l'ordi dans l'immédiat...

06/03/2015

Qu’est-ce qu’on fait…

… quand on a trop d’œuf et trop peu de place dans le frigo pour les ranger ???

 

On fait tomber la boite avec ceux en trop dedans !!!

Et par la même occasion, on mets du fromage blanc partout en préparant le dessert, on fait tomber les épluchures de pommes de terre, on teste de nouveaux trucs qui ne marchent pas... 

Finalement, on ferait mieux d'aller se recoucher et d'attendre demain. 

Demain sera peut-être un meilleur jour... ou pas...

11:44 Écrit par Glyciane dans La vie, au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/03/2015

Lit de camping

Aujourd'hui, flânerie dans un immense magasin de matériel de camping en Hollande avec mon amie native de ce pays.

Dans un rayon, elle est restée en admiration devant un lit de bébé pliable.

Elle m'appelle pour me le montrer et très sérieusement je lui réponds.

 

 

Lit éléphant.jpg

 

Inutile de dire qu'après ça, nous étions pliées en deux toutes les deux.