11/03/2015

Coupée du monde

Ce matin, quelle surprise ! Plus d’internet.

Bon, c’est déjà arrivé et je fais les gestes habituelles : couper et rallumer le décodeur, le réseau, l’ordinateur… rien n’y fait.

Je cherche ensuite mes factures. Tout est en ordre là aussi pendant encore 5 jours.

J’appelle le distributeur et là, le message me fait peur : « suite aux événements de ce jour, nous ne pouvons vous répondre pour l’instant ».

« les événements » ? Quels événements ?

Comment savoir sans internet ?

La télévision.

Je l’allume et le décodeur me dit « Pas de signal. Veuillez vérifier si votre décodeur est bien connecté au câble »

Le décodeur, je savais déjà qu’il ne fonctionnait pas, donc pas trop étonnée du message, mais dans la chambre, c’est sans décodeur et là, c’est de la neige.

Comment savoir sans internet ?

La radio.

Depuis le temps que je ne l’écoute plus que sur internet, je dois la réinstallée, trouver les bons boutons pour l’allumer et chercher ma station préférée. Alors que je surfe (on fait ce qu’on peut pour garder les habitudes de la toile !) sur les chaînes, j’entends des mots qui me donnent la chair de poule : terroristes, accident d’hélicoptère…

Finalement, j’écoute les gros titres sur MA radio et rien.

Que faire ?

Je téléphone à mon amie, elle a peut-être entendu quelque chose, elle.

Après trois sonneries, j’entends le message suivant « Cet appel n’est pas autorisé »

Là, je panique.

J’ai déjà jeté un coup d’œil à la fenêtre et les petits enfants entrent à l’école normalement. Bien que le paysage soit un peu voilé, je pense que c’est un peu de brouillard qui englobe la ville mais je ne peux m’empêcher de me poser des questions.

Mon amie, ayant vu un appel en absence sur son téléphone me rappelle.

Je lui explique tout et elle me conseille de la rappeler. Ce que je fais après avoir éteint et rallumé mon GSM. Ça marche. Ouf ! Je ne suis pas tout à fait hors du monde… j’ai encore deux minces fils qui me relie à lui : le GSM et la radio.

8h50

J’attends les infos de 9h mais sans trop me faire d’illusions.

9h09

Rien aux infos.

Je retéléphone et retombe sur le répondeur qui annonce « taper 1 si… ». La première fois que j’ai entendu ce message, je voulais savoir où j’en étais avec mes paiements pensant que le problème se trouvait là, j’ai donc tapé « 1 ». Cette fois-ci, vu que je sais que se n’ai pas de ce coté-là que se trouve l’os, je me dirige vers le numéro 2 et j’apprends que dans ma commune, le réseau est en maintenance.

9H30

Puisque c'est comme ça, je vais passer ma colère sur la marche. Je vais mettre ma musique entraînante dans mes oreilles et me défouler en perdant des kilos !

9h53

 

J’ai internet. 

Dommage pour la marche ! Je me contenterai de mon fauteuil devant l'ordi dans l'immédiat...

Les commentaires sont fermés.