15/10/2014

Surveillance constante !

Les beaux jours étant là, j’ai dû répéter maintes fois à mon fils qu’il ne fallait pas mettre se veste, qu’il allait avoir trop chaud. Surtout que pour lui, une veste, ça doit être fermée jusqu’au cou. Rien qu’à le regarder, j’avais chaud !

Tout à coup, au cours de cette semaine, il avait compris. Il sortait enfin en chemise sous le soleil.

Mais aujourd’hui, avant qu’il parte promener le chien, je l’appelle pour lui poser une question. Heureusement ! Il était en chemise et il pleut !

Si je ne l’avais pas remarqué à temps, il serait sous la pluie en chemise car j’en suis certaine, il n’aurait pas osé venir rechercher sa veste de peur de se faire de nouveau réprimander. Comme si j’étais un bourreau…

Il y a des jours où des petits tracas comme ça me sabotent le moral…

 

Et quand on me demande ce que je fais de mes journées je ne sais pas quoi répondre sans sortir une « tartine » d’explications.

09:49 Écrit par Glyciane dans La vie, au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.